Et maintenant, en Hollande ?

Ne soyez pas gênés…

La gêne.

Un sentiment que l’on a tous éprouvé, à un moment ou à un autre.

La gêne est une émotion absolument pas nouvelle pour moi, mon franc-parler m’ayant entrainé dans des situations parfois… glissantes. Ceux qui me connaissent savent de quoi j’cause.

Depuis que Mini Piou est arrivée dans ma vie, je suis confrontée à une autre sensation. Rendre les gens gênés. (Bon, là aussi me direz vous, je connais, j’en ai déjà gêné plus d’un… hum)… Et je suis moi-même gênée quand quelqu’un discute avec ma Mini et que ses yeux ne sont pas où ils devraient être.

*

Vous êtes gênés quand Mini Piou ne vous regarde pas. Vous vous doutez que quelque chose ne tourne pas rond mais ne savez pas ce que c’est, alors, vous êtes gênés. Vous n’osez pas nous dire que ce n’est pas normal (au cas où on n’aurait pas remarqué, vous ne voudriez sans doute pas mettre les pieds dans le plat…).

Vous êtes gênés quand on vous annonce que Mini Piou est aveugle (c’est souvent le premier mot qui me vient d’ailleurs…). Oh. C’est terrible. C’est pas trop dur ? Vous en restez sans voix. Un peu comme nous quand on l’a appris quoi. Vous ne savez pas trop quoi dire.

Vous êtes gênés de nous en parler, quand vous savez. Parce que vous avez peur d’être maladroits, de remuer le couteau dans la plaie, d’être intrusifs (et soulagés que ça ne vous arrive pas à vous).

J’ai envie de vous dire : ne soyez pas gênés.

Oui, Mini Piou ne vous regarde pas,

Oui, c’est terrible ce qui nous arrive,

Oui c’est dur,

Oui, le couteau est encore dans la plaie et le sera toujours,

Mais…

Mini Piou est heureuse,

Nous aussi, même si y’a des hauts et des bas,

C’est terrible mais ça pourrait être encore plus terrible,

C’est dur mais on est pas du genre à se laisser abattre,

Nous en parler ne remue pas le couteau dans la plaie, il montre que cela vous touche, vous intéresse, … Et nous aussi on aurait été soulagés que ça ne nous tombe pas dessus… Donc on vous comprend… Et on ne vous en veut pas !

**

Alors non, ne soyez pas gênés. Pas avec nous.

 

24 réflexions au sujet de « Ne soyez pas gênés… »

  1. J’aime tellement ta capacité à dire les choses ,à dédramatiser, à enlever le poids… ta franchise est ta force aussi ! J’adore te suivre, j’ai l’impression que tu es tout près alors que les km nous éloignent… merci de nous faire partager tout ça. Et ta capacité à nous dire que peu importe si on fait parfois des gaffes sans le vouloir, notre maladresse tu l’acceptes… chapeau !

    Aimé par 1 personne

  2. Oh que oui, moi je le connais bien ton franc parler (qui te vient tout droit de ta mémé) lol, et j’aime !!!
    J’imagine les gens, ont ils pitié ? Sont ils gènés ? Va savoir. Vous avez un enfant handicapé ? Comme c’est triste !!
    Tonton Piou me racontait qu’un jour il se balladait avec Nicolas (enfant à l’époque) sur son fauteuil roulant. Une dame le fixait tellement qu’il lui a proposé en riant « vous voulez essayer mon fauteuil ? ». La pauvre dame toute gènée s’est excusée. 😟😟
    Bisous les chéris .

    J'aime

  3. je crois que malgré nous, des maladresses seront encore faites moi la première quand je m’adresse à mini piou en commençant par lui dire  » coucou mini piou »

    J'aime

  4. c’est vrai ce que tu dis !!! moi il m’est arrivé de « presque » dire à un de mes élèves « mais t’es sourd ou quoi » heureusement j’ai réussi à rattraper mes mots, mais oui on va faire des gaffes, mais on en fait tous ,parce qu’on ne sait pas, parce qu’on a peur du handicap ou tout simplement parce qu’on parle trop vite . Je crois juste que tu as envie que tout le monde reste naturel 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Face au handicap on ne réagit pas du tout de la même manière. Avec Maxime, le fils de nos amis lourdement handicapé ça a été très naturel pour moi, comme avec les petitous dont je m’occupe, j’ai pris sur moi la grande tristesse et je me suis occupée de lui . Mon mari en revanche n’a jamais été à l’aise, même avec le temps, peur de mal faire…expliquer, dédramatiser, tu le fais très bien et avec un bel humour ! chapeau !

    J'aime

  6. Une petite anecdote pour rebondir. Il n’y a pas longtemps un ami très proche, invité à la maison et à qui on proposait une coupette de champagne (son péché mignon) nous répond : ah ben oui, demande à un aveugle s’il veut voir … Oops ! Aussitôt dit, il s’est senti mal, son épouse était complètement dépitée, et il s’est confondu en excuses 😳 Nous l’avons rassuré, en reconnaissant que c’était sorti tellement naturellement que ça aurait pu nous arriver aussi 😉
    On en fera des lapsus de ce genre ! Et moi aussi je dis à ma Mini « regarde ma chérie … » Mais, si je culpabilisais un peu au début, maintenant je me dis que ce n’est pas un « gros mot » (et pour ça, je crois que tu m’as bien déculpabilisée, Maman Piou 😉❤️ )

    J'aime

  7. C’est vrai qu’on est toujours gêné devant un handicap et ce n’est pas facile de changer… Mais ton bout de chou sent la présence et hume les odeurs qui la rassurent, alors n’ayons pas peur du toucher qui est important pour elle. Bisous.

    J'aime

  8. La gêne, c’est humain. Ce qui nous est étranger nous déstabilise, forcément je pense.
    Mais je suis sûre que nombreux sont tes proches qui poussent cette petite barrière pour prendre des nouvelles de mini Piou, et de toute cette famille qui a plein de courages, plein de défaites, mais plein de victoires aussi.
    Je suis sûre que ton entourage comprend la chance qu’il a de pouvoir entrer en communication avec cette petite qui même si elle ne voit pas, entend, comprend et ressent tout ❤ !

    Tu sais, une amie de mon entourage a un enfant lourdement handicapé. Elle me disait ne plus en pouvoir d'entendre que son enfant avait de la chance de l'avoir, elle, vu toute l'énergie qu'elle employait à l'éduquer, l'éveiller, le rendre heureux. J'avais trouvé touchant qu'elle avoue que cette vie n'était pas une chance, mais qu'elle avait remis en perspective toute sa vie, tous ses projets pour vivre une aventure hors du commun dont elle percevait, à petite doses, le sens.
    Toujours elle a senti le privilège d'élever son enfant.
    Toujours elle a eu et aura des moments de doute.
    C'est toujours l'amour de cette mère pour son enfant qui a motivé leur quotidien !

    J'aime

  9. Bien sur que c’est humain… ❤
    J'essaye de déculpabiliser mon entourage… car on ressent tous ces émotions je pense…
    Effectivement, ce n'est pas vraiment une chance, vu sous cet angle, et je la comprends parfaitement… Mais comme on a pas le choix, on fait avec ce que l'on nous a donné et on y trouve du positif… ❤

    J'aime

  10. Bonjour Maman piou, et toute la famille piou

    Je savais pas où laisser mon message alors pourquoi pas là, il y a sa place je pense!
    J’ai cru comprendre que tu n’étais pas devant ta télé hier au soir… alors file vite mettre le replay de »the voice » (je serais peut être pas la première à t’en parler). Tu y verras la prestation magique d’un jeune Vincent tout droit venu de Hollande! Beaucoup de talent bien entendu mais aussi un charme fou…… et un humour extraordinaire (avec lui la gêne doit vite disparaître il est le 1er à plaisanter de son « handicap »)! Moi je suis complètement sous le charme!
    Et comment ne pas penser à vous….. alors je vais continuer le voyage sur les « vallons inconnus » de ce beau pays! Parce qu’avec les parents qu’elle a mini piou et ce truc en moins (ou peut être en plus finalement) je suis sûre qu’elle va faire de grande chose… un peu à la manière de ce jeune homme!
    Je continuerais donc à suivre ce blog (même si c’est silencieusement ) et aussi à prendre de vos nouvelles via la Maman de copine caramel !!!
    Plein de belles pensées pour vous, en espérant que nos chemins viennent à se recroiser!
    Gros bisous

    Céline

    J'aime

  11. Merci pour ton message Céline 😍 j’essayerai de regarder le replay 😉
    Merci pour ton suivi même silencieux 😘
    En espérant effectivement te recroiser un jour et faire la connaissance de Copine de Copine Caramel !
    Bisous

    J'aime

  12. Les réactions des gens face à la différence se traduisent souvent par de la gêne, et j’ose à peine imaginer combien ça doit être épuisant pour vous à la longue, en particulier pour la grande soeur… Pour ta mini piou sa différence sera une force, qui va tous vous pousser vers le haut! J’ai une question oui si ce n’est pas indiscret, a quoi est dû sa malvoyance? Tu l’as peut être expliqué quelque part ici… je m’en excuse d’avance.

    J'aime

  13. Bonjour, pour le moment elle passe « presque » inaperçue, donc les réactions ne sont pas trop pesantes. C’était difficile au début, quand on « a su » , car l’entourage ne sait pas toujours comment réagir et c’est normal 🙂
    On ne sait pas d’où ça vient. On espère savoir un jour.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s